Umi no hi : la mer est à l’honneur !

estampe de vague

Saviez-vous que le 3e lundi du mois de juillet on célèbre la mer au Japon ? Découvrez en plus sur ce jour férié estival !

Le Japon a beaucoup de fêtes et de jours fériés à son calendrier qui ont, pour la plupart, un lien avec les coutumes religieuses bouddhistes et shinto, les religions principales de l’archipel.  Ce n’est pas le cas du jour de la mer, umi no hi en japonais. C’est un jour férié assez récent dont les origines remontent au milieu du 20e siècle. Vous pouvez découvrir d’autres jours fériés japonais dans notre article sur la golden week japonaise où se regroupent 5 jours fériés consécutifs !

Umi no hi, le jour de la mer

Le 20 juillet 1941, le ministre Shozo Murata instaura le jour du mémorial de la mer à l’occasion duquel on commémorait la fin du voyage de l’Empereur Meiji à bord du Meiji Maru. Durant ce voyage, l’empereur visita les régions du Tohoku et d’Hokkaido. Le jour du mémorial de la mer visait également à exprimer sa gratitude vis à vis de la mer, très importante pour l’archipel nippon.

En 1995, le jour du mémorial de la mer prit le nom de jour de la mer. Il devint un jour férié national et par la même occasion le premier jour férié de l’été. En 2003, la date du jour de la mer a été changée au troisième lundi du mois de Juillet dans le cadre du système “Happy Monday” qui a été mis en place pour changer les dates de certains jours fériés au lundi afin de créer des weekends de trois jours. 

Cette année en raison des JO, l’umi no hi a été déplacé au jeudi 22 juillet ! 

Que fait-on lors du Umi no Hi ?

plusieurs enfants participant au nettoyage d'une plage lors du jour de la mer
Le Jour de la mer donne l’occasion d’honorer la mer à sa façon

Comme mentionné plus haut, le jour de la mer tombe le dernier jour d’un week-end de trois jours mais pas seulement. Il coïncide plus ou moins avec la fin de la saison des pluies (tsuyu) dans la majeure partie du pays. Ainsi, de nombreux japonais se rendent à la mer, souvent pour la première fois de l’année, pour se détendre et participer à de nombreuses activités comme le surf par exemple. Il est également possible de participer à des activités plus orientées vers l’environnement comme le nettoyage des plages.

rangées lanternes en papier alignées sur la plage à l'occasion de la journée de la mer à Tokyo
lanternes en papier alignées sur la plage l’occasion de la journée de la mer

 

Les aquariums du pays organisent également des évènements sur le thème de l’eau et la plage de l’île artificielle d’Odaiba par exemple est habillée de lanternes de papier pour célébrer l’évènement. Bien que le jour de la mer n’ait pas de connotation religieuse, les dates de certaines fêtes shinto comme le Hamaori matsuri, ont été modifiées afin de coïncider avec le jour de la mer !

L’umi no hi permet à chacun de célébrer la mer, si précieuse pour l’archipel, à sa façon. Chez Umami, on aime fêter les événements en cuisine et on vous a concocté la recette parfaite pour cette journée spéciale : des soba agrémentées de coques et de wakamé !

Pour profiter de la mer à la maison pourquoi ne pas intégrer de l’algue dans votre cuisine ? En plus d’être très saine, elle apporte un vrai boost à votre cuisine du quotidien. Voici notre top 5 des produits à base d’algue à avoir chez soi : 

paquet d'algue kombu sur fond blanc
Kombu Rausu sauvage

 

Le kombu c’est l’algue emblématique du Japon. Certes, elle est moins connue que l’algue nori, que l’on utilise pour envelopper maki et onigiri, mais elle a une place bien plus prépondérante dans le quotidien des japonais ! En effet, c’est avec le kombu que l’on réalise le fameux dashi et avec lui la soupe miso et de bien nombreux plats. En plus de donner du goût à vos bouillons, le kombu peut parfumer votre riz lors de la cuisson ou bien envelopper un poisson cuit à la vapeur. Sur notre site internet découvrez des recettes à base de kombu comme une papillote de cabillaud au kombu ou des linguines du pêcheur ! Et pour connaitre les bienfaits et les variétés de kombu lisez notre article : l’algue kombu un concentré d’umami.

 

 

Sachet de furikake sur fond blanc
Furikake bonite umami

Le furikake est un indispensable du quotidien car il est très simple d’utilisation et permet d’agrémenter tous types de plats que ce soit des légumes sautés, des pâtes ou bien des poissons par exemple. Il s’agit d’un mélange d’algue nori et de sésame, associé à d’autres saveurs telles que la bonite. Parsemez-le de préférence à la fin de la préparation, en topping, afin de garder le croquant du sésame et du nori. Vous verrez l’umami de l’algue et la rondeur du sésame, assaisonnent et donnent un petit je ne sais quoi en plus à vos plats ! On vous explique plus en détails l’origine du furikake ici : Le furikake, condiment de tous les plats.

 

 

 

sachet de kombu soluble kombucha japonais sur fond blanc
Kombucha, poudre de kombu soluble

Ce kombucha n’a rien à voir avec la boisson fermentée à la mode. Il s’agit d’une poudre d’algue kombu, l’algue dont nous avons parlé plus haut. Le kombu utilisé est du Kombu Rausu pêché à Hokkaido, associé à du sel d’algue et de la canne à sucre. En japonais “kombucha” signifie thé de kombu. En effet, cette poudre est bue à la manière d’un thé ou utilisée en base de bouillon. Grâce à son goût iodé et très umami vous pouvez l’utiliser comme un sel sur un poisson, des pâtes, une soupe ou des légumes. Diluez-la avec de l’eau chaude pour la boire comme un bouillon/thé et profitez de la richesse en minéraux du kombu. Véritable concentré d’umami, elle peut également servir de bouillon dashi ou de base de soupe à laquelle elle apportera rondeur et profondeur. 

 

 

bol avec des umibudo, des algues japonaises appelées caviar vert
Umibudo ou caviar vert

L’umibudo est une algue d’exception assez rare dans le commerce. En japonais, umibudo signifie raisin de mer et elle est aussi appelée caviar vert en raison de ses nombreux petits grains qui éclatent sous la dent comme le caviar. Les umibudo sont élevées à Okinawa tout au sud du Japon et elles sont récoltées et sélectionnées à la main. C’est une algue au goût iodé, subtil et frais parfait pour apporter de la salinité à un plat : chirashi de poisson cru, salades, plats de pâtes, rouleaux de printemps, sur du riz ou plus simplement avec des toasts beurrés.  Découvrez comment les umibudo sont cultivées chez notre producteur Nihon Biotech dans notre nouvel article : La ferme marine Nihon Biotech

 

Poignée d'émincés de kombu à la sauce soja sur une assiette blanche
Emincés de kombu à la sauce soja 50g

Et oui encore et toujours du kombu ! Dans cet version, le kombu a été cuit dans de la sauce soja, du mirin et du sucre. Cela lui donne un goût toujours très umami et rond en bouche, avec une pointe de sel et de sucré, très agréable associé à des oeufs par exemple. Avec leur texture ferme les émincés de kombu à la sauce soja sont délicieux en topping sur des oeufs mimosa, du riz, des plats de pâtes ou dans les ochazuke. 

 

 

 

 

 

sources : https://www.officeholidays.com/holidays/japan/marine-day

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.