Le goût du Japon dans votre cuisine au quotidien

Nos derniers posts:
3 juillet 2024Les Jeux Olympiques modernes sont une célébration mondiale du sport où de nombreux athlètes se réunissent pour participer à diverses compétitions. Cette année, la France accueille cet événement prestigieux. À cette occasion, nous rendons hommage à la culture sportive d’un autre grand pays olympique : le Japon. Connaissez-vous bien les sports japonais ? Le Japon est réputé pour ses arts martiaux, incarnant des valeurs de discipline et de respect, mais il existe également d’autres sports modernes moins connus. Voici un aperçu des différentes pratiques sportives au Japon, avec leur histoire et leur importance culturelle ! Histoire et évolution des sports japonais Le Japon a une riche tradition sportive, avec des disciplines variées, qui reflètent l’histoire et les valeurs culturelles du pays. Des arts martiaux traditionnels aux sports modernes adoptés de l’Occident, les sports japonais présentent un aspect fascinant de la culture japonaise. Les arts martiaux traditionnels Les arts martiaux japonais, ou bûdo 武道, littéralement « voie de la guerre », regroupent des disciplines de combat et de défense développés au Japon. Leur histoire remonte à plusieurs siècles et ces différents arts incarnent la discipline, le respect et la persévérance. Ils sont aussi l’expression d’un mode de vie avec des dimensions à la fois physiques, morales et spirituelles. Parmi ces arts martiaux japonais traditionnels, on retrouve : Le jûdo, 柔道, désigné comme la « voie de la souplesse », a été fondé par Jigoro Kano en 1882. Ce sport se concentre sur l’utilisation de la force de l’adversaire contre lui-même, combinant des techniques de projection et de soumission. Le judo est basé sur le principe du seiryoku zen’yô , l’utilisation optimale de l’énergie, et du jita kyôei, l’entraide et prospérité mutuelle. Devenu sport olympique en 1964 lors des Jeux de Tokyo, le jûdo a révélé des champions légendaires tels que Tadahiro Nomura, triple médaillé d’or. Le karaté,空手道, karate-dô, originaire des îles Ryukyu, s’est développé au 20ᵉ siècle. Cet art martial se caractérise par des coups de poings, de pied et des techniques de blocage. Il inclut aussi des styles variés, dont deux assez répandus qui sont le Shotokan (plutôt axé sur des techniques de frappe puissante et le développement de la personnalité) et le Goyu-ryu (qui combine des méthodes douces et dures, avec l’accent mis sur la respiration, les mouvements, ainsi que les techniques de blocage et de contre-attaque). Le karaté a fait ses débuts olympiques lors des Jeux Olympiques à Tokyo en 2020, comme mentionné dans notre précédent article Le Japon aux Jeux Olympiques.  Le kendo, 剣道 / 劍道 kendô, utilise des épées en bambou (shinai) ainsi que des armures (bôgu), dont le style rappelle l’allure des samouraïs d’antan. Le nom de cet art martial peut se traduire par la « voie du sabre », et met l’accent sur la maîtrise de soi, la discipline et la précision. Les pratiquants du kendo, aussi appelés kendoka, s’entraînent pour améliorer leur ki, l’énergie spirituelle en quelque sorte et leur état de vigilance (zanshin). Comme nous pouvons le voir, ces différents arts martiaux ne sont pas seulement des sports, mais aussi des enseignements de valeurs et des philosophies de vie. Les sports traditionnels En plus des arts martiaux, le Japon possède d’autres sports traditionnels qui fascinent encore et influence la culture sportive moderne. Le sumo 相撲 sumô, dont on vous avait déjà parlé dans notre article Le sumo, un sport ancestral, est un sport de lutte, l’un des plus anciens au Japon, dont les origines remontent à plus de 1500 ans. Ces combats de sumo sont de réelles démonstrations de force et de techniques. Les combattants, appelés rikishi, sont considérés comme des demi-dieux vivants et suivent des régimes stricts ainsi que des entraînements intensifs. Les tournois de sumo représentent des évènements majeurs pour les Japonais, qui se rassemblent en masse dans les arènes pour assister à ce spectacle. Le kyûdô 弓道, littéralement « la voie de l’arc » appartient à la fois aux arts martiaux traditionnels, mais il est pratiqué comme un sport. Perçu aussi comme une forme de méditation, le kyûdô est le fruit d’influences mélangées : le zen, le confucianisme, le taoïsme et le shintoïsme. Ce sport met l’accent sur la gestuelle, la posture et l’équilibre. Chaque tir résulte d’une sorte de cérémonie codifiée, avec une précision poussée à l’extrême, et dont la réussite est vue comme une expression de l’harmonie intérieure. Ces sports traditionnels continuent d’inspirer les Japonais, mais pas que. Leurs principes et techniques sont souvent intégrés dans les programmes sportifs modernes, et commencent à se répandre bien au-delà du Japon. Les autres sports populaires au Japon En plus des arts martiaux et des sports traditionnels, le Japon est également passionné par des sports modernes tels que le baseball, le golf et le football. Le baseball, appelé 野球 yakyû,  est habituellement vu comme le sport national préféré des Japonais. Introduit en 1872 par Horace Wilson, le baseball est rapidement devenu un des sports les plus populaires du pays. Il existe 12 équipes nationales, l’une des premières étant les Yomiuri Giants, qui s’est créée en 1934, originaire du Kantô. Par la suite, d’autres ont vu le jour, dont les Hanshin Tigers, d’Osaka, tout aussi populaires. Les 12 équipes s’affrontent lors du Championnat du Japon de baseball (NPB) entre avril et août. À cette occasion, les joueurs de baseball sont acclamés par la foule comme des héros et les fans fervents se rassemblent en nombre dans les stades. Le baseball a fait un retour triomphal aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, et des joueurs japonais comme Ichiro Suzuki et Shohei Ohtani ont gagné une reconnaissance internationale pour leurs performances exceptionnelles dans la Major League Baseball (MLB). Le golf est un autre sport qui a gagné une grande popularité au Japon. Des golfeurs japonais comme Hideki Matsuyama, qui a remporté le tournoi de golf Masters en 2021, ont redoré l’image de ce sport sur la scène mondiale. Le Japon compte de nombreux terrains de golf de classe mondiale et une culture de golf bien établie, avec des tournois nationaux et internationaux attirant une grande attention.   Le football, de plus en plus populaire, connaît une forte ascension au Japon. Avec la J.League, le championnat de football professionnel créé en 1993, le sport a gagné en notoriété et attire de nombreux fans. Le Japon a même coorganisé la Coupe du Monde de la FIFA en 2002 avec la Corée du Sud, ce qui a contribué à populariser davantage le football dans le pays.   Le rugby à XV est également un sport majeur au Japon. Pratiqué au Japon depuis la fin du XIXe siècle, le rugby comptait environ 126 000 licenciés en 2020. L’équipe nationale japonaise a régulièrement participé à la Coupe du monde et est considérée comme la meilleure nation asiatique, occupant la 8e place mondiale après la Coupe du monde 2019.    Ces sports modernes et populaires au Japon montrent la capacité du pays à adopter des disciplines sportives venues de l’étranger et à les introduire dans sa culture.  La nourriture japonaise et le régime des athlètes La cuisine japonaise est réputée pour être saine et équilibrée, et son importance n’est pas des moindres dans le régime des athlètes japonais. La nourriture japonaise traditionnelle La cuisine japonaise, ou washoku 和食, est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Généreuse en légumes, en poissons et en riz, avec une attention particulière portée à la saisonnalité des ingrédients et à la présentation des plats, la cuisine japonaise brille aussi par sa simplicité et la délicatesse de ses saveurs. Comme évoqué dans notre article sur Les bienfaits de la nourriture japonaise, la cuisine japonaise présente des repas équilibrés. Ces repas sont composés de riz (gohan), de protéine (sashimi ou viandes), de légumes marinés (tsukemono), et de plats à base de miso tels que la soupe, tous riches en nutriments essentiels. Ces aliments apportent une énergie durable et sont facilement digestibles, points notables pour des athlètes qui ont besoin d’énergie lors de leurs entraînements, matchs et compétitions. La cuisine japonaise utilise également de nombreux superaliments aux propriétés exceptionnelles. Le miso, une pâte de soja fermentée, est riche en probiotiques et favorise la santé digestive. Les algues comme le kombu, le wakame et le nori sont d’excellentes sources de fibres, de vitamines et de minéraux, contribuant à une alimentation saine et équilibrée.   Le régime des athlètes Les athlètes japonais adoptent des régimes spécifiques en fonction de leurs sports. Les lutteurs de sumo consomment le chanko nabe, un ragoût riche en protéines et en calories, composé de poulet, poisson, tofu, pour maintenir leur masse corporelle. Les judokas et karatékas privilégient une alimentation riche en protéines maigres, légumes et riz. Ils consomment du poisson, comme le saumon grillé ou les sushis, pour les oméga-3 nécessaires à la récupération musculaire. Les légumes marinés (tsukemono), les algues et les soupes miso sont également importantes pour leur santé digestive et minérale. Les golfeurs et des joueurs de baseball suivent des régimes équilibrés basés sur le riz, les légumes et le poisson. Ils s’assurent de consommer suffisamment de calories et incluent des superaliments comme le tofu pour optimiser leur endurance et leur concentration. Ces régimes, riches en nutriments, permettent aux athlètes de maintenir une performance optimale et de favoriser leur récupération. Les sports japonais ne cessent d’influencer et d’inspirer. Nous espérons que cet article vous aura apporté de meilleures connaissances sur la culture sportive japonaise et vous donnera envie de goûter à la bonne cuisine japonaise, ou d’essayer une des pratiques sportives mentionnées ci-dessus. À bientôt pour de nouvelles aventures ! [...]
2 juillet 2024Depuis longtemps, la sauce soja est un pilier de la cuisine japonaise, apportant profondeur et umami à une multitude de plats. Parmi les producteurs qui perpétuent cet art ancestral, Shibanuma Soy Sauce accompagne Umami comme partenaire depuis quelques années. Découvrez cette entreprise familiale, qui depuis 1688, produit des sauces soja d’exception. Une histoire familiale et des ingrédients de qualité Shibanuma, une histoire familiale L’histoire de Shibanuma commence avec celle de Shozaemon Shibanuma, un artisan dédié à la production de miso et de sauce soja, à Tsuchiura, dans la préfecture d’Ibaraki. Il collectait du riz auprès d’agriculteurs de la région du Kanto et vendait aussi des céréales, de l’engrais ainsi que d’autres produits divers. Tsuchiura était connue pour faire partie des régions productrices de sauce soja. À partir de 1756, le brassage de la sauce soja devint très populaire, ce qui poussa 19 autres producteurs de sauce soja à s’associer ensemble, afin de contrôler les prix. Pendant la période Edo (1603-1868), la sauce soja de Shibanuma a été choisie et désignée par le Shogun comme étant la meilleure sauce soja. Au fil des siècles, la famille a perfectionné ses techniques, tout en résistant aux pressions de la modernisation rapide. L’activité de cette entreprise n’a jamais cessé depuis ses débuts il y a 330 ans. La trace de l’activité continue est encore visible dans l’ensemble des locaux de l’entreprise : les entrepôts construits à l’époque Edo (1603-1868), de Meiji (1868-1912) et Taisho (1912-1926), ainsi que les cuves en bois qui s’y trouvaient sont toujours utilisés et coexistent avec des usines modernes depuis l’ère Showa (1926-1989) et Heisei (1989-). Cette entreprise a su préserver ses méthodes traditionnelles de fabrication de la sauce soja. Localisée à Tsuchiura, dans la préfecture d’Ibaraki, Shibanuma a réussi à transmettre, de génération en génération, les techniques et recettes de son fondateur. Aujourd’hui, leader de la région, la 18ᵉ génération poursuit le travail et la fabrication de la sauce soja.   Des ingrédients de qualité Chez Shibanuma, la qualité commence dès la sélection des ingrédients. Les grains de soja utilisés sont exclusivement cultivés au Japon, garantissant ainsi leur traçabilité.  Le blé, également d’origine japonaise, est soigneusement sélectionné pour sa qualité exceptionnelle. La maison Shibanuma accorde une importance particulière aux relations avec les agriculteurs locaux. Ces partenariats de longue date assurent une chaîne d’approvisionnement stable et de haute qualité. Par ailleurs, Shibanuma accorde une importance particulière au respect des traditions et à l’authenticité. Cela passe par la sélection des ingrédients naturels mentionnés plus haut, mais aussi par la méthode de fabrication, inchangée depuis 330 ans. Tout se fait en interne, que ce soit le brassage ou le traitement des matières premières. Un processus de fabrication traditionnel et un engagement durable Notre article sur Le shôyu ou la sauce japonaise, vous explique en détail les différents types de sauce soja qui existent au Japon.  Un processus de fabrication traditionnel Le secret de la sauce soja de la maison Shibanuma réside dans son processus de fabrication traditionnel. Ce processus de fermentation est un savoir-faire affiné au fil des siècles. La fermentation, qui peut durer jusqu’à deux ans, permet aux arômes de se développer pleinement, donnant à la sauce une profondeur et une complexité uniques. Les cuves de fermentation en bois, certaines ayant plus de cent ans, jouent un rôle primordial dans ce processus de fabrication traditionnel, assurant une saveur unique aux différents lots de sauce soja.   Étape 1 : préparation du kôji La première étape consiste à préparer le kôji en ajoutant des graines de soja cuites à la vapeur et du blé finement broyé, mélangé et brassé avec du malt. Ce mélange est soigneusement remué et fermenté pour former la base de la sauce soja.         Étape 2 : préparation du moromi Le kôji est ensuite mélangé avec de l’eau salée dans des fûts en bois pour former le moromi. Ces fûts en bois, dont certains sont utilisés depuis l’ère Meiji, contiennent des microorganismes qui confèrent à la sauce soja ses saveurs uniques.     Étape 3 : Fermentation et maturation Le moromi est remué et laissé à fermenter pendant environ un an. La décomposition et la fermentation progressent grâce à l’action du kôji, de la levure et des bactéries lactiques, résultant en une couleur, une saveur et un arôme uniques de la sauce soja maturée. La plupart des sauces soja sont généralement vieillies de 3 à 6 mois, mais chez Shibanuma, la fermentation dure entre 1 à 2 ans, ce qui donne une sauce plus douce et plus complexe.     Étape 4 : pressage La sauce soja mature est placée dans une presse où les artisans appliquent une pression pour séparer le liquide du gâteau de soja. Ce processus finalise la production de la sauce soja, en conservant ses arômes délicats et sa richesse en umami. Le climat et l’environnement de Tsuchiura contribuent également à la singularité du produit, offrant des conditions optimales pour une fermentation naturelle. La pasteurisation propre à Shibanuma Un autre aspect distinctif de la production de Shibanuma est la méthode de pasteurisation de la sauce soja. Cette étape clé permet de stabiliser le produit tout en conservant ses arômes délicats et sa saveur umami. Contrairement à la pasteurisation industrielle qui fait appel à des températures très élevées pouvant altérer les saveurs, Shibanuma utilise une technique de pasteurisation douce. Cela garantit que la sauce soja conserve toutes ses qualités gustatives. Un engagement environnemental et social Shibanuma ne se contente pas de produire des sauces soja de haute qualité ; elle s’engage aussi à respecter l’environnement et à contribuer à la société. L’entreprise maintient un centre de recherche et de développement sur place, à Tsuchiura, où elle utilise des instruments analytiques sophistiqués pour le contrôle de la qualité et le développement de produits​. Shibanuma met en œuvre des systèmes de contrôle de qualité rigoureux à chaque étape du processus de production, depuis la sélection des matières premières jusqu’à la fermentation, la maturation, l’expression, la pasteurisation et l’embouteillage. Cela garantit une qualité constante et élevée de leurs produits​.  En termes de production, l’entreprise offre une flexibilité pour les petites et grandes quantités, répondant ainsi aux besoins spécifiques de chaque client. Leur capacité à personnaliser les recettes et les emballages montre leur engagement à fournir des solutions sur mesure tout en maintenant des standards élevés. Depuis 2023, la maison Shibanuma a commencé à brasser de la sauce soja de manière traditionnelle, tout en utilisant du soja et du blé biologiques cultivés naturellement, c’est-à-dire sans engrais ni pesticides utilisés. Les produits disponibles Shibanuma propose une gamme diversifiée de sauces soja, chacune ayant son propre caractère et ses propres applications culinaires. Des sauces soja classiques aux sauces soja vieillies, en passant par des produits plus innovants comme les sauces soja aromatisées, il y en a pour tous les goûts et toutes les recettes. Chaque bouteille est le fruit d’un travail minutieux. Sauce soja Ohitachi Premium : la sauce soja Ohitachi Premium est un produit emblématique de Shibanuma, qui reflète l’histoire et la tradition de la maison. Autrefois considérée comme un produit de luxe, elle était également appelée « Oshitaji » en raison de sa zone de production, Hitachi, qui était l’ancien nom de la préfecture d’Ibaraki. Cette appellation découle de sa bonne réputation et de son origine​​. Fabriquée à partir de grains de soja entiers, et fermentée pendant plus d’un an, cette sauce soja de première qualité se distingue par sa saveur umami profonde et complexe. Elle est idéale pour accompagner des poissons crus ou pour rehausser les plats avec une touche finale délicate et savoureuse.   Sauce soja Yuzu Ponzu : le ponzu est un mélange de sauce soja, de dashi, Un bouillon de base de la cuisine japonaise,  et d’agrume japonais : le yuzu. Cette sauce est très répandue au Japon, et s’intègre aisément dans les plats européens, tels que les salades, les plats de poisson ainsi que certains plats à base de viande. Cette sauce se distingue par sa fraîcheur et son équilibre parfait entre l’acidité du yuzu et l’umami de la sauce soja, offrant une saveur unique et délicate qui sublime de nombreux plats.   Sauce Yakiniku :  préparée à base de sauce soja, cette sauce Yakiniku, pleine de saveurs, sera idéale en accompagnement des viandes grillées, avec son délicieux goût d’ail ! Laissez mariner votre viande avec avant de la cuire,           Cette entreprise allie tradition et qualité, tout en incarnant l’excellence de la sauce soja japonaise. Découvrez les saveurs authentiques japonaises à travers ses produits, aussi bien à utiliser dans une cuisine japonaise traditionnelle que dans votre cuisine du quotidien. N’hésitez pas à consulter notre site internet pour découvrir les produits de Shibanuma ainsi que d’autres références de produits japonais artisanaux !      [...]
2 juillet 2024Ce mois-ci, nous sommes ravis de vous présenter une nouvelle collection de vaisselle en bois, conçue par notre fournisseur Kanoryu.  Découvrez ces produits colorés, faits en bois, parfaits pour égayer vos tables et repas ! Kanoryu et son travail du bois Ce mois-ci, nous recevons de nouvelles références de notre producteur Kanoryu, récemment mis en lumière dans notre article sur Les laques de Yamanaka. Spécialiste des objets en bois, Kanoryu perpétue la tradition de la laque japonaise tout en apportant une touche moderne à ses créations, qui allient esthétique et praticité. La nouvelle gamme de Kanoryu met en avant la beauté naturelle du bois, révélant les grains et les veines à travers des nuances claires et sombres. Chaque pièce de vaisselle, légère et non altérante pour le goût des aliments, célèbre la beauté et la simplicité des aliments qu’elle contient. Grâce à son savoir-faire, Kanoryu a su se différencier : ses objets en bois sont désormais adaptés au nettoyage au lave-vaisselle, une prouesse qui déroge aux soins habituellement recommandés pour ce type de matériau. Pratiques, beaux et faciles d’entretien, les produits de Kanoryu constituent ainsi le parfait compromis à une belle vaisselle, alliant qualité et fonctionnalité.  De plus, l’art de la laque est une tradition séculaire. La laque japonaise, ou urushi, est reconnue pour sa capacité à embellir et à protéger les objets en bois. En intégrant des techniques modernes, Kanoryu réussit à rendre ces articles traditionnels compatibles avec les besoins contemporains, tout en conservant leur charme et leur élégance.   Les nouvelles références : bols, tasses, sous-tasses, plats et baguettes Notre collection actuelle de Kanoryu est composée de tasses, bols et assiettes en bois de jujubier, sélectionné pour sa résistance et sa durabilité. Les coloris choisis évoquent la gaité, le dynamisme et la gourmandise, avec des couleurs vives telles que le jaune ocre, le rouge vermillon, le bleu foncé et le vert clair.  Afin de proposer une gamme encore plus large, de nouvelles références viennent compléter cette dernière : Les tasses rondes en bois de Melia azedarach et les plats en bois Le bois de Melia azedarach, plus communément appelé bois de margousier ou Lila de perse, est un arbre originaire des régions tropicales, également répandu au Japon. Proche de l’acajou, on le surnomme également Acajou de Ceylan, avec une couleur qui peut varier du brun au rouge foncé. Souvent utilisé pour l’ébénisterie ainsi que la fabrication d’instruments de musique, il reste cependant largement sous-exploité. Kanoryu innove en utilisant ce bois de Melia azedarach, ce matériau durable et résistant aux insectes, qui se révèle parfait pour un usage quotidien.    La tasse, pensée pour la consommation de thé, de café ou n’importe quelle autre boisson, est disponible en deux coloris : une en bois clair et l’autre en bois foncé. Fabriqués à partir du même bois, deux plats, l’un clair et l’autre foncé, viennent également enrichir la collection. Leur design arrondi et épuré promet de se fondre avec grâce dans le décor de votre cuisine.       Les bols laqués en bois de châtaigner Le bois de châtaigner est très utilisé dans la construction de nombreux objets, en raison des nombreuses qualités qu’il possède.  En effet, il est prisé pour sa belle couleur claire, sa robustesse et sa durabilité. Parmi les deux références, vous pouvez trouver le bol clair en bois de châtaigner, qui reflète la beauté des veines du bois. Vous trouverez également la version plus foncée du bol, en bois laqué de châtaignier. Ces bols sont parfaits pour contenir des soupes, du riz, ou autres aliments divers.  Cuillère en bois de châtaignier  Cette cuillère, fabriquée en bois de châtaignier, est non seulement pratique, mais aussi un véritable objet d’art. Sa couleur intense et sa forme ergonomique en font une pièce unique dans la cuisine. Elle est disponible en quatre coloris : jaune, rouge, bleu et vert. Chaque couleur a été soigneusement sélectionnée pour s’harmoniser avec le reste de la collection.     Le rouge vermillon, connu sous le nom de « Kodai shu » (古代朱), évoque un lien avec le passé et l’histoire.  古代 kodai signifie littéralement “antiquité, et 朱 shu, désigne la nuance de rouge. Kanoryu a spécialement développé pour Umami cette pièce dans cette couleur afin d’assurer une certaine cohérence de la gamme. Le choix de ce rouge n’est pas seulement esthétique, mais il est aussi empreint de significations culturelles.  Baguettes “Hakkaku Hashi” Les baguettes « Hakkaku Hashi », caractérisées par leur forme octogonale, tiennent leur esthétique et de leur symbolisme du chiffre huit. En japonais, le terme « 八 » (huit) est souvent associé à l’expression « 末広がり » suehirogari, qui évoque l’idée d’expansion et de prospérité continue. Cette expression décrit comment la forme du chiffre huit s’élargit de « 上 » (haut, le présent) vers « 下 » (bas, le futur), symbolisant ainsi un développement et une prospérité sans fin. Le choix d’une forme octogonale pour ces baguettes n’est donc pas anodin. Il reflète une philosophie de vie où chaque repas pris avec ces baguettes est vu comme un moment de chance et de prospérité future. Cela en fait non seulement un objet pratique pour la vie quotidienne, mais aussi un porte-bonheur qui attire des énergies positives et un avenir prospère. La teinte douce apporte une note de fraîcheur à votre table. Elles sont disponibles en quatre coloris : jaune, rouge, bleu et vert, comme le reste de la gamme.   D’autres objets en bois de Lithocarpus glaber Le bois de Lithocarpus glaber, souvent appelé chêne de pierre, est un bois réputé pour sa grande dureté et sa résistance exceptionnelle à l’usure. C’est un choix idéal pour la fabrication de vaisselle et d’objets d’usage quotidien. Originaire des forêts denses d’Asie, ce bois présente un grain fin et une texture lisse qui le rendent particulièrement adapté à la laque. Sa couleur naturelle, qui varie du brun clair au brun plus foncé, est magnifiquement rehaussée par les techniques de laquage, conférant ainsi à chaque pièce d’une touche d’élégance.  Le bois de Lithocarpus glaber est également apprécié pour la beauté naturelle de ses veines et constitue une toile de fond parfaite pour l’art délicat de la laque japonaise, le rendant à la fois esthétique et fonctionnel. Sous-tasse à thé  “Umegata Sensuji” Cette élégante sous-tasse en bois de lithocarpus glaber, appelée “Umegata sensuji”, est finement laquée pour révéler un motif délicat qui rappelle les nervures d’une feuille. Parfaite pour accompagner vos moments de détente, elle allie tradition et modernité.     Assiette laquée “Shakumeimaisara” Aussi en bois de lithocarpus glaber, cette assiette présente une finition laquée qui met en valeur la texture profonde et riche du bois. Idéale pour servir des mets délicats, elle ajoute une touche d’élégance à chaque repas. Attention, cette assiette ne passe ni au lave-vaisselle, ni au micro-ondes.      Ces produits uniques sont à retrouver sur notre site, sur la page dédiée à notre producteur Kanoryu. Ils représentent le cadeau idéal pour ceux qui cherchent à combiner esthétique, tradition et fonctionnalité dans leur quotidien. N’attendez plus pour découvrir ces créations qui allient la beauté de l’artisanat japonais à l’innovation moderne, apportant ainsi un nouveau souffle à votre intérieur !       [...]
4 juin 2024Umami n’a cessé de grandir et de se développer au cours de ces dernières années. De nos modestes débuts à notre équipe passionnée de 17 personnes aujourd’hui, nous avons toujours gardé le cap sur notre mission : vous faire découvrir le meilleur de l’épicerie fine japonaise. Vous avez peut-être déjà pu voir apparaître quelques membres de l’équipe sur nos réseaux sociaux, mais à l’occasion des 10 ans d’Umami, nous souhaitons vous parler un peu plus de nous. Qui se trouvent derrière vos produits japonais préférés ? Découvrez nos coulisses et partagez notre quotidien le temps d’un article !  Une entreprise familiale Tout a commencé avec la passion commune d’un frère et d’une sœur, Jean et Laure Béguin, pour le Japon et la gastronomie. Comme expliqué dans notre article 10 ans d’Umami : origine et projets, le projet de cette entreprise s’est concrétisé après un voyage au Japon en 2013. Rejoints ensuite par deux experts du marché japonais et du commerce, Yoko Kambe et Raphaël Berrhoun, ils ont développé Umami progressivement à Fontenay-sous-Bois, où se trouvent encore maintenant notre entrepôt et nos bureaux. Aujourd’hui, l’équipe est composée de plusieurs pôles distincts, qui s’assurent de répondre à vos demandes et vos besoins dans les meilleurs délais.  Chaque membre joue un rôle important pour vous garantir une expérience unique, et vous partager la passion pour les saveurs japonaises  !   L’équipe de direction   Le président, Jean Béguin, supervise les opérations au sein de son entreprise. Son rôle le plus important consiste à aller au Japon, à la rencontre des artisans. Car avant d’importer des produits, il faut d’abord établir des relations de confiance. S’assurer de la qualité et du goût des produits, et comprendre quels moyens sont déployés pour les réaliser, sont autant de missions qui lui incombent lors de ses voyages. En arpentant les quatre coins de l’archipel, il part à la rencontre d’artisans aux savoir-faire séculaire et tisse des liens forts avec eux. Par l’importation des produits, il aide non seulement nos clients à découvrir d’autres aspects de la culture et de la gastronomie japonaise, mais aussi à dynamiser certaines régions rurales du Japon. Ses valeurs et son envie de partager sa connaissance des produits se transmettent aussi dans son travail. Entre deux tâches, un rendez-vous et des rencontres aux évènements, on peut l’apercevoir dans le jardin du bureau (il a la main verte !), ou en train de faire sourire l’équipe avec ses blagues. Ses cadeaux de voyage sont si attendus qu’ils disparaissent en un clin d’œil : Jean, notre président, a su s’entourer de grands gourmands !   À ses côtés depuis quelques années déjà, Marie, une japonaise bonne vivante, occupe la place d’assistante de direction. Ses missions ? Elles sont aussi nombreuses que ses compétences car Marie est une véritable touche-à-tout. En effet, Marie jongle entre les Ressources Humaines, les tâches administratives et l’assistance commerciale auprès du président. Sa bonne humeur et son sourire contagieux mettent tout de suite à l’aise. Marie s’occupe aussi de certains clients japonais, aidée par son sens du service et son accueil chaleureux.  Elle supervise également les partenariats avec les différentes préfectures du Japon, en coordonnant les visites des fournisseurs et les évènements avec certains professionnels. Vous l’avez sûrement vue à quelques-uns de nos évènements, toujours prête à vous prodiguer ses conseils et ses secrets pour utiliser les produits d’épicerie dans de nombreuses recettes !       Le bureau des achats   Notre responsable des achats, Ayumi, est une pièce maîtresse de l’entreprise. C’est elle qui établit le lien avec les fournisseurs et s’occupe de leur passer commandes. Sa présence indéfectible aux côtés d’Umami se compte en nombre d’années. Son sérieux et sa rigueur au quotidien ont permis à Umami de développer son activité et sa gamme, pour vous proposer aujourd’hui près de 600 références d’épicerie et, depuis novembre dernier, plus de 500 références d’art de la table. Elle se charge de renouveler les stocks, et contrôle la logistique depuis le Japon, en collaboration avec les producteurs, jusqu’à l’arrivée des conteneurs dans notre entrepôt. Toujours souriante et à l’écoute, Ayumi est aussi en charge des dossiers douaniers. Sa connaissance des produits d’épicerie est très large, ce qui fait d’elle notre référente au sein de l’équipe ! De plus, elle assure très souvent la traduction lors des ateliers et des visites de nos producteurs dans nos locaux. Malgré un emploi du temps chargé, Ayumi trouve toujours le temps de nous raconter des anecdotes sur les producteurs et de participer aux événements internes de l’équipe !   Sous sa supervision, Yoko, l’assistante des achats, possède aussi de grandes responsabilités. Elle s’occupe de maintenir le lien avec les producteurs, concernant les produits, et nous renseigne sur leurs procédés et méthodes de fabrication. Elle prépare aussi les dossiers pour la douane, en support d’Ayumi. Son calme et son humeur égale sont très appréciées par l’équipe, tout comme ses délicieuses recettes. Yoko est aussi une cuisinière hors pair, qui maîtrise parfaitement les rudiments de la cuisine japonaise traditionnelle. Toujours aux petits soins de l’équipe, Yoko est aussi présente pour chouchouter nos clients lors des évènements. Son enthousiasme et sa gentillesse gagnent rapidement n’importe qui !     Récemment arrivé dans le bureau des achats, Keiichiro est l’assistant qualité. Il a la lourde responsabilité de s’assurer que nos produits japonais respectent les normes de qualité et de traçabilité en vigueur en France et en Europe. Au quotidien, il entretient des relations étroites avec nos producteurs. Keiichiro est aussi responsable de notre nouvelle gamme d’art de la table : après son lancement officiel en décembre 2023, il a repris le flambeau et s’occupe à présent de chercher de nouvelles références à intégrer dans la gamme pour la diversifier. Son dynamisme constant fait son charme, et il est toujours partant pour prêter main forte lors de la réception des conteneurs à l’entrepôt !       L’équipe de l’entrepôt Aux côtés de Jean depuis les débuts d’Umami, Malamine, le plus ancien préparateur de commande, est à présent le responsable des entrepôts. Réel pilier de l’équipe, c’est lui qui organise les stocks, et qui supervise l’équipe de préparation et d’envoi des commandes. Malamine connait parfaitement tous les produits de l’entrepôt, et serait capable de s’y orienter les yeux fermés ! Toujours farceur, il répand sa bonne humeur dans tout l’entrepôt et sait accueillir chaleureusement nos transporteurs. Il manœuvre également d’une main experte la réception mensuelle de nos marchandises.   Hamza est un de nos préparateurs de commande, toujours souriant. Faisant preuve d’une réelle flexibilité et d’application, il prépare toutes les commandes qu’on lui transmet, qu’elles soient très impressionnantes ou à faire dans l’urgence ! Il ne recule devant rien et se charge de la formation des stagiaires et autres préparateurs de commande avec grand plaisir. Sa patience est l’une de ses nombreuses qualités. Outre sa gentillesse, ses taquineries amusent la galerie et participent à la très bonne entente au sein de l’équipe !     Amara est le troisième préparateur de commande de l’entrepôt. Plutôt discret, il prépare vos commandes avec une réelle efficacité. Aux côtés des autres membres de l’équipe, il forme avec eux un trio comique. Si vous avez l’occasion de nous rendre visite ou de récupérer vos commandes dans nos entrepôts, vous apercevrez certainement l’un d’entre eux. Ou du moins, vous entendrez leurs éclats de rire résonner au loin, dans une ambiance festive. Ne vous méprenez pas sur son compte, car Amara, malgré son air sérieux, est le roi du babyfoot !       Enfin, notre as du volant, notre livreur dans Paris, c’est Hassen ! Depuis deux ans, il brave les embouteillages pour livrer nos clients, restaurants ou épiceries partenaires. Calme et volontaire, Hassen aide aussi à la préparation des commandes, pour garantir vos envois de commandes dans les meilleurs délais ! À eux quatre, ils forment une équipe de choc, et font leur maximum pour gérer la préparation des différentes commandes ! Il arrive aussi que toute l’équipe prête mains fortes dans les entrepôts, lors des périodes de forte activité ou pour la réception des containers.       L’administration des ventes Véritable cheffe d’orchestre des commandes, l’équipe “administration des ventes” représente le bureau central en charge de la relation client. C’est ce pôle qui garantit le bon déroulement des commandes et s’assure que chaque client est pleinement satisfait. Dans ce département, nous retrouvons Latifa, en charge de l’administration des ventes. Depuis plusieurs années, Latifa joue un rôle crucial dans le suivi des commandes, la gestion des retours et la satisfaction client. Grâce à son sens du détail et son organisation impeccable, chaque commande est traitée avec soin ! On admire aussi sa patience sans bornes, son calme et sa douceur, des qualités indéniables à avoir sur ce poste.    À ses côtés, Jessica et Eri, nos assistantes administration des ventes, sont tout aussi essentielles. Jessica se charge principalement du suivi des livraisons et de la communication avec nos clients. Sa patience et son empathie sont particulièrement appréciées, surtout lorsqu’il s’agit de résoudre des problèmes complexes. C’est elle qui répond au téléphone et qui vous renseigne avec gentillesse sur les produits et leurs utilisations. Pendant son long séjour au Japon, c’est Eri qui reprend le relais.  Elle veille à ce que chaque question trouve une réponse rapide et efficace. Ancienne styliste culinaire au Japon, Eri met aussi la main à la pâte pour vous proposer de délicieuses recettes aux inspirations japonaises. Découvrez son talent sur notre page de recettes ! En plus de réceptionner vos commandes internet et de les transmettre à l’entrepôt pour qu’elles soient traitées, Jessica et Eri s’occupent des tâches administratives, et plus particulièrement de la comptabilité. Très avenantes, elles adorent participer aux évènements, aux côtés des équipes marketing et commerciales !       L’équipe commerciale Notre équipe commerciale, composée de Marion, Clément et Antoine, est dédiée à développer nos relations avec les partenaires et à étendre notre réseau de distribution. Marion, notre responsable commerciale, est une experte en stratégie de vente et en négociation. Son objectif est de promouvoir nos produits et de trouver de nouveaux marchés pour Umami. Très extravertie, toujours avec le mot pour rire, elle fait aussi preuve de dynamisme avec les clients mais aussi en interne avec l’équipe.  Son atout ? Ses connaissances sur Excel, et sa facilité à nous faire de magnifiques tableaux. Marion possède aussi des compétences solides en pâtisserie grâce à son CAP pâtisserie. C’est une véritable source de savoir en tous genres et de bon conseils !        Clément, avec son professionnalisme et son sens du relationnel, travaille étroitement avec Marion. Sa carrière chez Umami a débuté par une alternance, et sa rigueur au travail lui a rapidement fait gagner le respect et la confiance du reste de l’équipe et de ses clients. Sa gentillesse et sa bonne volonté sont des qualités très appréciées au sein d’Umami !           Antoine, en tant qu’alternant, apporte un regard neuf et contribue au développement d’Umami. Il fait preuve de sérieux, de rigueur,  et d’une réelle volonté d’en apprendre plus sur la gastronomie japonaise. L’expertise de l’équipe commerciale sur les produits d’Umami et leur passion pour la gastronomie japonaise leur permettent de vous conseiller au mieux et de vous guider dans vos choix !        Le marketing et la communication Pour faire connaître Umami et ses produits du terroir au plus grand nombre, notre équipe de marketing et communication se mobilise chaque jour avec enthousiasme.  Lucie, fraîchement arrivée après le départ d’Angélique, dirige cette équipe marketing. Forte de son expérience en marketing digital et passionnée par la gastronomie japonaise, Lucie insuffle un vent de créativité et d’innovation.  Son objectif : faire découvrir à un public toujours plus large les trésors de notre épicerie fine japonaise. Elle reprend les différentes missions précédemment réalisées par Angélique, qui s’est investie dans Umami pendant six longues années. Depuis le début de son histoire, Umami a vu sa communication évoluer, notamment via les réseaux sociaux qui croient à vitesse grand V. Aujourd’hui, c’est Lucie qui contribue activement à la visibilité d’Umami et à l’interaction de notre communauté !    Victoria, alternante en marketing, soutient Lucie dans ses tâches. Elle est en charge de la création de contenu, de l’organisation des événements,  et de la gestion des réseaux sociaux. Avec sa passion pour la communication et la cuisine japonaise, Victoria partage sa bonne humeur lors des évènements, et essaye de vous renseigner au mieux sur les produits et leur utilisation !          Nous espérons que ce petit tour d’équipe vous a plu. Chaque personne ici est importante, et contribue au développement et à l’épanouissement d’Umami. Vous êtes passioné·e·s par la cuisine, le Japon, ou la gastronomie et vous souhaitez rejoindre une équipe jeune et dynamique ? L’équipe vous accueille avec grand plaisir, alors n’hésitez pas à consulter nos offres d’emploi disponibles sur le site internet ! Merci et à bientôt !         [...]
4 juin 2024Fondée par Jean et Laure Béguin, Umami est une entreprise familiale qui importe les meilleurs produits du terroir et de la gastronomie japonaise, d’artisans locaux. Depuis maintenant 10 ans, elle est reconnue pour sa passion pour les produits de qualité, l’authenticité et l’artisanat japonais. Son dixième anniversaire est l’occasion parfaite pour vous faire voyager à travers sa riche histoire ! Découvrez nos 10 ans d’histoire à travers cet article de blog.  Là où tout a commencé : les débuts d’Umami La société Umami est née en 2014 de la passion commune d’un frère et d’une sœur, Jean et Laure Béguin, pour la gastronomie japonaise et la culture japonaise. Passion inspirée par leur grand-mère, qui était l’une des premières maîtresses de l’art floral japonais “Ikebana” à Paris. Dès leur plus jeune âge, Jean et Laure ont ainsi été immergés dans des rituels culinaires et artistiques japonais. Très rapidement, certains produits s’invitent dans leur cuisine quotidienne : le bouillon dashi, la sauce soja ou encore le thé vert. Un voyage au Japon en 2013  marque le début concret du projet Umami. Jean, ayant déjà une solide expérience dans l’importation de produits gastronomiques, décide de se lancer dans cette aventure avec sa sœur. Leur mission consiste à partager les saveurs authentiques du Japon avec les amateurs de cuisine japonaise, ainsi que les professionnels des métiers de bouche, en France et en Europe. Ils sont ensuite rejoints par Yoko Kambe, une entrepreneuse japonaise vivant à Paris, et Raphaël Berrhoun, un français maîtrisant couramment le japonais, qui apportent leur connaissance du marché japonais et leurs compétences en commerce international.   La philosophie d’Umami La philosophie d’Umami repose sur la découverte et la démocratisation des saveurs japonaises. Son rôle ? Importer des produits typiquement japonais encore méconnus en France et en Europe, afin de les partager aux chefs et restaurateurs, et aux amateurs de cuisine japonaise. L’umami, très souvent décrite comme la cinquième saveur, est présente dans de nombreux aliments fermentés et maturés, tels que le miso, le kombu, le parmesan, les tomates ou les champignons. Cette saveur de fond améliore et rehausse le goût des plats. Umami a à cœur de vous faire découvrir les meilleurs ingrédients et saveurs du Japon, pour une expérience culinaire unique. Pour en apprendre davantage sur l’umami, n’hésitez à pas à consulter notre article À la découverte de la cinquième saveur : l’umami.  Par ailleurs, Umami s’efforce de démontrer que les produits japonais peuvent facilement s’intégrer dans la cuisine quotidienne, sans pour autant ajouter de la complexité, mais seulement une touche de raffinement et des saveurs plus diversifiées. Les produits qui composent le catalogue d’Umami sont soigneusement sélectionnés pour leur qualité et leur authenticité, directement auprès des producteurs.   De l’épicerie au Matcha Café Depuis sa création, Umami a évolué et son offre s’est diversifiée pour répondre aux attentes des clients. Aujourd’hui, l’entreprise compte plus de 500 produits d’épicerie fine japonaise, disponibles à la fois pour les professionnels et les particuliers. Ces produits se composent de classiques de la cuisine japonaise tels que la sauce soja, le miso, le dashi, le vinaigre de riz, ainsi que des produits plus rares tels que la purée d’ail noir ou la poudre de kamaboko. En 2016, Umami a ouvert le premier Matcha Café à Paris dans le 3ᵉ arrondissement, au 22 rue Béranger (République). Ce coffee shop – restaurant offre une cuisine aux saveurs japonaises préparée avec des produits de saison et de première qualité. Dans ce lieu à l’écart du tumulte parisien se situe aussi un espace d’épicerie fine où retrouver une belle sélection des produits du catalogue d’Umami. Le franc succès de cette première adresse a conduit à l’ouverture d’un second établissement en 2019, le Matcha Café To Go, axé sur la vente à emporter. Ce café propose aussi des recettes et des pâtisseries aussi délicieuses que celles de son grand frère.   Les produits japonais d’Umami Comme expliqué plus haut, Umami importe maintenant plus de 500 produits d’épicerie fine, directement du Japon, sans intermédiaire, afin de garantir la fraîcheur et la qualité des produits. Jean, le président de l’entreprise, parcourt le Japon à la recherche de nouvelles pépites à vous faire découvrir. Il arpente l’archipel de long en large à la rencontre de nouveaux partenaires, entretenant un lien fort avec nos producteurs et surtout, grâce à son palais d’expert, il sélectionne les produits issus du terroir japonais : vinaigre irizake, tosazu, algues umi budo ou encore saké pétillant, tous sont issus d’une tradition profondément ancrée et d’un savoir-faire ancestral qui perdure depuis des siècles. Il est crucial pour Umami de comprendre et de faire comprendre à ses clients comment les produits sont réalisés. Une fois les produits sélectionnés, ils sont acheminés dans des containers réfrigérés pour conserver toute leur saveur. La logistique est contrôlée minutieusement, du départ du lieu de production au Japon à l’arrivée dans les entrepôts d’Umami.  Afin d’assurer la réception des containers et le stockage des produits, Umami s’est installé en bordure de Paris, où toute l’équipe s’affaire à vous prodiguer le meilleur de l’épicerie japonaise. L’équipe est composée de 17 personnes qui partagent une passion commune pour la gastronomie. Chacun joue un rôle clé dans son pôle, que ce soit la réception de la marchandise, la préparation des commandes, le marketing, les achats ou le développement commercial. Fière de vous proposer de nouveaux arrivages tout droit venus du Japon, toute l’équipe se met à l’œuvre pour vous satisfaire. Consultez nos idées recettes pour trouver comment cuisiner avec ces produits, en apportant une touche d’originalité et de saveurs différentes à vos repas !   La nouvelle gamme d’art de la table Mais que serait la gastronomie japonaise sans une belle présentation harmonieuse, avec une vaisselle simple, mais raffinée ? Ainsi, après des années de réflexion, de longs mois de recherches et d’efforts, une nouvelle gamme a enfin vu le jour en décembre 2023 : l’art de la table. Plus de 500 produits d’art de la table, issus de différentes régions du Japon, ont intégré le catalogue ! Cette nouvelle gamme, qui regroupe des ustensiles de cuisine traditionnels tels que des râpes, des mortiers, des baguettes, ainsi que de la vaisselle fabriquée au Japon, permet de récréer chez vous l’art de la table japonais. Tout comme l’épicerie, ces produits sont destinés à la fois aux particuliers ainsi qu’aux professionnels. Pour découvrir toutes les nouveautés, rendez-vous sur le catalogue d’art de la table, où une belle sélection vous attend !     Artisans japonais – Avec qui travaille Umami ?   Umami travaille main dans la main avec plus de 110 artisans à travers tout le Japon. Que ce soit des entreprises familiales, des coopératives de petits producteurs ou des entreprises plus établies, Umami a bâti une relation de confiance avec chacun de ses partenaires. Ces relations directes nous permettent d’offrir des produits de qualité exceptionnelle. Nous sommes toujours heureux et honorés d’accueillir certains de nos producteurs qui se déplacent du Japon vers la France, pour enrichir nos connaissances et nous faire découvrir de bons produits. L’équipe, qui effectue aussi des visites chez nos producteurs, sont de réels agents de terrain et rapportent des informations les plus détaillés possibles pour répondre à vos questions. De cette manière, les indications sur les produits et sur les producteurs nous aident à vous dresser des portraits d’eux, de leur travail et de leur savoir-faire les plus fidèles qu’ils soient. Que ce soit le travail de l’indigo, de la coutellerie, ou la cueillette des agrumes, nous essayons de vous faire voyager avec nous autour des différentes régions et des différentes spécialités culinaires et artisanales.   En dix ans, Umami a grandi, évolué, mais notre mission reste inchangée. C’est grâce à vous, nos clients fidèles et à l’enthousiasme de l’équipe, qu’Umami ne cesse de se développer et d’élargir son offre, toujours à la recherche de nouvelles saveurs, de nouveaux artisans et de nouveaux produits. Alors un grand MERCI. Et ce n’est pas tout. Pour célébrer nos 10 ans, nous vous préparons des surprises qui mettront à l’honneur la richesse de la gastronomie japonaise et ses artisans ! Nous pouvons déjà vous annoncer qu’un gros évènement se prépare pour la fin de l’année. Pour connaître toutes les annonces et les nouveautés concernant les arrivages, suivez-nous ou abonnez-vous à la newsletter mensuelle. Merci de nous accompagner dans cette aventure ! [...]

Umami :

Umami est une société d’import de produits alimentaires japonais de grande qualité. Nous sélectionnons pour vous, directement auprès des artisans, des produits sains, savoureux et hérités d’un savoir-faire traditionnel. Vous trouverez chez Umami les grands classiques de la cuisine japonaises (sauce soja, dashi, miso, vinaigre, yuzu, algues, thés, etc.) ainsi que des produits nouveaux et rares.

Notre philosophie :

  • Vous faire découvrir que les produits japonais s’adaptent parfaitement et facilement à la cuisine française.
  • Vous apporter de nouvelles saveurs dans votre cuisine de tous les jours.
  • Vous faire connaître les bases essentielles de la cuisine japonaise.

Nos réseaux de distribution : 

Nos produits sont présent sur les tables des plus grands chefs, dans les restaurants bistronomiques, et bientôt sur internet pour les particuliers.

Une boutique et un lieu de dégustation sont également prévus dès 2015.

L’équipe :

Jean Béguin, fondateur d’Umami, est passionné par le Japon depuis toujours. 5 années d’expérience en tant que Directeur commercial dans l’import de produits gastronomiques et un voyage au Japon en 2013 l’ont convaincu de se lancer dans l’aventure Umami.

Laure Béguin, passionnée de gastronomie, s’est intéressée dès le début à son projet et a choisi de s’associer avec lui. Elle apporte ses compétences dans les domaines du graphisme, du marketing et du web afin de créer l’univers de la marque et porter sa stratégie de communication.

Yoko Kambe, japonaise vivant en France et Raphaël Berrhoun, français parlant couramment japonais, décident de se joindre au projet, convaincus par le potentiel d’Umami. Tous deux apportent leur connaissance du marché japonais et leurs compétences en commerce international.

Aujourd’hui grâce à la diversité de chacun Umami forme une équipe forte et complémentaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *