Symbole du Nouvel An : les soba, nouilles de sarrasin

bol de nouilles soba

Le Nouvel An est une célébration très importante au Japon et elle est entourée de nombreuses traditions, y compris des traditions culinaires.

Dans un précédent article, nous vous avions parlé du bento du Nouvel an, appelé Osechi Ryori. Cette année, découvrez un autre plat que les japonais aiment manger durant le Nouvel An, les soba !  

Pourquoi des soba ?

plat de nouilles soba accompagnées d'une sauce
les soba sont des nouilles de sarrasin

Les soba sont de fines nouilles de sarrasin à la couleur légèrement foncée et mesurant une vingtaine de centimètres. Les soba consommées au Nouvel An sont appelées Toshikoshi soba et il y a plusieurs raisons pour lesquelles les japonais les consomment au Nouvel An. 

Le terme Toshikoshi signifie littéralement passer à la nouvelle année et la coutûme de manger des Toshikoshi soba le 31 décembre provient d’une tradition qui remonte à l’ère Edo (1603-1868), celle des Tsugomori soba. A cette époque, les japonais avaient pour habitude de manger des soba à la fin du mois. De plus, certains seigneurs féodaux et temples offraient parfois des soba à ceux qui souffraient de pauvreté.

Les soba ont aussi plusieurs significations liées entre autres à leur forme et leur composition. Les plantes de sarrasin sont connues pour résister aux intempéries comme des rafales de vent et sont associées à la ténacité. Leurs graines ont une forme triangulaire, forme dite “mikado” en japonais. Ce terme est notamment une des manières de désigner l’empereur du pays. Ainsi, selon la croyance populaire, les graines de sarrasin contiennent la puissance de l’empereur. De plus, comme mentionné ci-dessus, les nouilles font une vingtaine de centimètres et sont associées à la longévité. Les soba se coupent facilement lorsqu’on les mâchent et les manger signifie couper et se débarrasser de toutes les mauvaises choses de l’année passée. Enfin, les soba sont associées à la chance pour deux raisons. Premièrement, à cause de l’utilisation de farine de sarrasin par les orfèvres pour récupérer la poussière d’or. Mais aussi grâce à sa richesse en vitamine B1. Ceux qui consommaient régulièrement des soba étaient moins enclins à attraper une maladie liée au manque de vitamine B1, le béribéri. 

 

Des soba, oui mais comment ?

nouilles soba dans leur sauce
les soba sont aussi délicieuses dans un bouillon que telles quelles

Il y a de nombreuses façons de savourer des soba et il y en a pour tous les goûts ! Vous pouvez les manger chaudes ou froides et simplement les tremper dans une sauce appelée mentsuyu. Il est également possible de déguster des soba dans un bouillon et de l’agrémenter, ou non, de différents aliments, qui portent également chance ! 

La ciboule est une garniture classique de soba, qu’il s’agisse de soba telles quelles ou en bouillon. La ciboule est appelée negi en japonais, mot proche du verbe negu, qui signifie prier pour recevoir de la protection. Les tranches de tofu frits sont particulièrement appréciées par le dieu renard Inari, qui bénirait les récoltes et le commerce.

Enfin, les fruits de mer aussi symbolisent la chance. Par exemple, la forme de la crevette évoque celle d’une personne au dos courbé, ayant vécu une longue vie et le rouge et le blanc des kamaboko, un aliment qui rappelle le surimi, permettent d’apporter à vos nouilles les couleurs de la chance.

 

Faites vos propres Toshikoshi soba !

les soba umami
400 – Soba premium
401 – Chasoba au matcha

Cette année, pour le Nouvel An, pourquoi ne pas mettre toutes les chances de votre côté pour passer une bonne année grâce à des Toshikoshi soba ? Tout ce dont vous avez besoin est disponible chez Umami Paris ! Bien sûr, vous pouvez retrouver des soba et des soba au matcha : les chasoba chez Umami Paris mais aussi de quoi réaliser votre propre sauce mentsuyu ! Pour cela, vous aurez besoin de dashi, de sauce soja et de mirin, que vous pourrez retrouver parmi notre large gamme de produits japonais !

Sur notre site internet, retrouvez également de quoi réaliser de délicieux bouillons pour accompagner vos soba ! Et pour vos toppings, réalisez de succulentes crevettes frites avec notre mélange pour tempura mais aussi notre chapelure panko. Cette chapelure de pain légère ne retient que peu d’huile contrairement aux chapelures traditionnelles et apporte du croquant à toute sorte de friture.

Pour vous faciliter la tâche, laissez vous tenter par notre recette de soba accompagnées de coques, parfaite pour finir l’année en beauté !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.