Les Matsuri

feux d'artifice et yatai

Saviez-vous que les matsuri sont à l’origine liés aux divinités ?

Tout au long de l’année se déroulent au Japon des centaines de matsuri. Non nous ne parlons pas des restaurants de sushi mais de ces festivités joyeuses, et parfois incroyables, typiques de l’archipel nippon ! 

Qu’est ce qu’un matsuri  ?

Le mot matsuri vient du verbe “matsuru” qui signifie célébrer. C’est un moment où l’on célèbre un esprit qui nous a quitté ou une divinité pour ses bonnes grâces. Ce sont des festivités qui existent depuis des siècles. Elles ont évoluées avec les époques, se sont parfois éloignées de l’objectif initial, mais restent très encrées dans la culture japonaise. Pour certaines personnes et pour les étrangers se sont surtout l’occasion de passer un bon moment dans une ambiance particulièrement chaleureuse, de profiter des divertissements et de manger de bonnes choses. On inclut donc désormais dans le terme matsuri les fêtes religieuses et les festivals populaires. 

A l’origine, les matsuri sont donc des festivités durant lesquels les japonais prient les divinités, les invoquent ou les remercient. Les matsuri ont lieu à date fixe, tout au long de l’année, et sont très liés aux saisons et aux événements que ces dernières apportent.

Ainsi au printemps nombreux sont les matsuri qui célèbrent le repiquage du riz. En été, on prie pour éviter les intempéries et protéger les récoltes vulnérables. Les matsuri d’automne remercient les divinités pour les récoltes. Enfin, en hiver on se purifie et on prie pour une année prospère.

A chaque saison ses matsuri mais également à chaque région  ! Si certains matsuri sont connus dans tous le Japon, il en existe plusieurs milliers chaque année tous liés à une communauté, un sanctuaire, un lieu, etc. 

Le déroulement ? 

Matsuri
Matsuri

Pendant un matsuri, un cortège de pèlerins et/ou de chars (dashi) parade dans la ville. Ils transportent également des sanctuaires miniatures et portatifs (mikoshi) destinés à accueillir la divinité descendue sur terre pour le matsuri.

Chaque matsuri étant différent on peut voir des danses traditionnelles comme lors de l’Awa odori ou bien des prouesses techniques comme lors du Kanto matsuri ! 

En été le matsuri est aussi l’occasion de nombreux feux d’artifice. 

Le matsuri est une experience géniale à vivre pour toute personne étant au Japon: vêtu de son yukata (kimono d’été), un éventail dans une main, une glace dans l’autre, vous regardez le feu d ‘artifice s’épanouir dans le ciel ! Vous pouvez même participer à certains et aider par exemple à porter le mikoshi ! 

 

Les matsuri attirent beaucoup de monde.  ce sont les lieux idéaux pour tout vendeur de cuisine de rue ! Les yatai, comme on appelle les stands de streets food, prolifèrent et proposent tout plein de délicieux plats à déguster en déambulant lors du festival ! Par exemple des takoyaki, des yakitori, de la patate douce, de la glace, des yakisoba, etc.

 

 

Se régaler comme si l’on y était

Ce mois-ci nous vous proposons une délicieuse recette de yaki-udon pour reproduire chez vous les saveurs gourmandes et umami des matsuri ! 

Les produits Umami aussi vous donnent ce petit gout d’été qui rend nostalgique des matsuri ! Avec la chaleur actuelle rien de mieux qu’un peu de sirop de shiso, de sirop de sucre noir ou de vinaigre yuzu miel sur votre salade de fruit, votre yaourt ou votre sorbet pour vous remémorer les bons moments des vacances passées et programmer les prochaines ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *