Le barbecue japonais, l’allié des petits espaces

crustacés, viande et légumes en train de griller sur un barbecue japonais au binchotan

A l’arrivée du printemps et des beaux jours nous sommes nombreux à vouloir sortir notre barbecue le plus tôt possible. Mais quid de ceux qui n’ont pas de jardin, une petite terrasse ou qui ne veulent pas enfumer leurs voisins ? Nous avons la solution : le barbecue japonais et le charbon binchotan

Un peu d’histoire sur le barbecue japonais

En japonais, les petits barbecues d’intérieur sont appelés “shichirin” ce qui signifie “sept pièces”. L’origine de ce mot serait liée au coût du charbon pour allumer le barbecue qui n’était que de sept rin à l’époque d’Edo (1603-1868). Un rin équivalait à un millième de yen. 

Les shichirin étaient donc des petits outils de cuisson, légers, compactes et faciles à déplacer. Ronde, rectangulaire ou carrée,  leur forme et leur taille peut varier en fonction des utilisations. Ils étaient autrefois réalisés en céramique et sont de nos jours plutôt produits à partir de terre de diatomées. 

Les barbecues japonais sont également appelés kanteki ou hibachi mais le hibachi n’a pas la même signification en japonais. C’est en effet un outil de chauffage que l’on remplissait de charbon, mais qui ne servait pas à cuire les aliments. 

Les avantages 

Viande en train de cuire sur un barbecue japonais
Viande en train de cuire sur un barbecue japonais

Les barbecues japonais ont l’avantage d’être très légers et faciles à déplacer. Compactes, ils peuvent s’utiliser en extérieur mais surtout en intérieur ! Désormais vous pourrez faire vos grillades directement sur la table à la manière d’une fondue conviviale, dans le jardin, sur votre terrasse, votre balcon ou dans votre salon. 

Associés à du binchotan, un charbon végétal actif, ils ne produiront que très peu de fumée et peu d’odeur, ils sont donc idéaux pour une utilisation en intérieur. Bien sûr, veillez à bien aérer la pièce et à ne pas poser votre barbecue sur une surface sensible à la chaleur ou inflammable. 

Les barbecues japonais d’Umami accumulent et stockent bien la chaleur, ils consomment donc moins de charbon qu’un barbecue classique. En effet, ils sont produits en terre de diatomées, une roche sédimentaire qui est poreuse et a donc une bonne isolation thermique. La diatomite ou terre de diatomées, résiste à la chaleur et capte les infrarouges qu’elle redirige sur les aliments. Combinés au binchotan qui a un fort rayonnement infrarouge, les barbecues en diatomite Umami permettent une cuisson à cœur qui n’altère pas les saveurs des aliments.

 

Les barbecues japonais Umami 

Barbecue japonais daimyo posé sur une table de jardin avec charbon binchotan
Barbecue japonais Daimyo

 

Ce barbecue de petite taille (15x15x12cm) est réalisé en diatomite. Le bloc de pierre est taillé et façonné à la main puis séché et cuit à plus de 700°C. La diatomite ou terre de diatomées est une roche siliceuse très légère et poreuse qui capte les rayons infrarouges émis par le charbon et les réfléchit.  Ce barbecue est idéal pour les tablées de 2 à 4 personnes, les fruits de mer, légumes et petites pièces de viandes et poissons.

Le barbecue Daimyo est vendu avec la grille et le socle.

 
 
 
 
 
 
 

Le barbecue Mikawa est un barbecue rond composé d’argile. Il a un diamètre de 21 cm et une hauteur de 15,5 cm. Une fois façonnée au tour à poterie, l’argile est durcie. L’artisan creuse ensuite à la main un conduit et laisse sécher le barbecue entièrement.  Le barbecue Mikawa est cuit à 950°C puis verni. Il possède une porte à ventiler qui permet de régler l’intensité de a chaleur. Ce barbecue est parfait pour une tablée de 2 à 4 personnes, pour vos grillades de viandes fraîches ou marinées, vos poissons et légumes.  

Le barbecue Mikawa est vendu avec la grille et le socle.

 

 

Barbecue japonais rectangulaire sur support
Barbecue japonais rectangulaire sur support

Notre barbecue rectangulaire est notre modèle de taille la plus importante. Il mesure 23,5 cm par 41 cm avec une hauteur de  18 cm. Il est fourni avec une poignée qui permet de mieux le déplacer, une grille et une pince. 

Ce barbecue est, lui aussi, réalisé à partir de la fameuse terre de diatomées. Elle est émiettée, moulée, séchée et enfin cuite à 850°C. Une fois réalisé, le barbecue est consolidé à l’aide de bandes de renforcement. Très léger, vous pouvez facilement le transporter afin qu’il vous accompagne au camping par exemple.  Grâce à ces deux cheminées avec ouverture, vous pouvez cuire efficacement plusieurs types de nourriture en même temps comme des viandes ou des poissons.

 

 

barbecue japonais sur une table de jardin
Barbecue japonais Genghis

Le barbecue Genghis est notre deuxième taille plus importante après le barbecue rectangulaire. Il a un diamètre de 28,5 cm et une hauteur de 17 cm.  Si vous l’utilisez avec du binchotan ou un charbon avec un fort pouvoir chauffant, vous n’aurez pas besoin d’en utiliser beaucoup pour cuire vos aliments rapidement, car sa structure poreuse en diatomite capte et réfléchit les rayons infrarouges émis par le charbon. Grâce à sa structure poreuse, ce barbecue est relativement fragile. Attention à ne pas le choquer ou mettre trop de pression dessus. Il est idéal pour une tablée de 2 à 4 personnes. 

Le barbecue Genghis est vendu avec une grille et un fond. Le socle n’est pas compris. 

 

Le charbon binchotan pour barbecue

charbon actif végétal binchotan
Charbon Binchotan Ikkyu pour BBQ

Vous connaissez peut-être déjà le binchotan pour la filtration de l’eau. Ce charbon issu du chêne ubamegashi a de nombreux atouts exploités depuis des siècles au Japon. Il était notamment utilisé comme bois de chauffage car il ne dégageait pas de dioxyde de carbone nocif.  

Mais alors pour le barbecue quel est l’avantage du charbon binchotan par rapport au charbon de bois classique ? Tout d’abord, le binchotan n’entraine presque pas de dégagement de fumée et d’odeur, il est donc commode pour une utilisation avec un barbecue d’intérieur.

Teinté comme du métal et très dense, le binchotan a une combustion très lente et un rayonnement infrarouge très puissant qui permet de cuire à cœur les aliments sans les bruler à l’extérieur, tout en les parfumant subtilement.

Contrairement au charbon de bois classique, le binchotan brûle très lentement et il est réutilisable. On en utilise moins car sa combustion est plus lente et intense. 

charbon binchotan dans une cheminée pour rougir
charbon binchotan dans une cheminée pour rougir

Le charbon actif binchotan est assez long à démarrer, c’est pourquoi nous recommandons l’utilisation d’une cheminée d’allumage. Il suffit de mettre quelques morceaux de binchotan dans la cheminée et de mettre cette dernière au contact d’une flamme pendant 10min. Une fois le charbon rougi vous pouvez le mettre dans le barbecue. Si vous n’avez pas de cheminée d’allumage, vous pouvez démarrer le binchotan à l’aide de charbon de bois classique, et le mettre rougi dans le barbecue ensuite. 

Pour l’éteindre et le nettoyer il suffit de plonger le binchotan dans de l’eau froide puis de le faire sécher complètement. 

 

L’utilisation d’un barbecue japonais

charbon binchotan mis dans un barbecue japonais
charbon binchotan mis dans un barbecue japonais

 

Les barbecues japonais sont simples d’utilisation. Dans un premier temps, enlevez la grille et ouvrez la porte à ventiler s’il y en a une. Vous pouvez ensuite introduire au fond du barbecue le charbon préalablement rougi. La porte permet d’ajuster la chaleur, plus elle est ouverte plus la chaleur monte. Huilez la grille puis replacez-la. Une fois qu’elle est bien chaude vous pouvez commencer à griller vos aliments. Vous pouvez également démarrer le barbecue japonais avec du charbon classique de la façon suivante : Introduire 2 charbons de bois (environ 200g) sans obturer les trous au fond du barbecue. Poser un allume-feu sur les charbons et allumer le feu. Dès qu’il prend feu, relever les charbons autour de la flamme (faire attention au brûleur). Éventer par la porte à ventiler pour que les charbons prennent plus rapidement. Ajouter des charbons si vous avez besoin de plus de puissance de chaleur. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *