La mikan, le fruit de l’hiver

Mikan

Saviez-vous que la mikan était autrefois le fruit le plus consommé au Japon ?

La mikan c’est un des fruits emblématiques du Japon. Décembre marque le pic de la cueillette et comme l’orange à l’époque de nos grands mère, elle nous rappelle Noël et la fin d’année. La semaine dernière lors du salon Saveurs des Plaisirs Gourmands notre producteur de jus de mikan est venu vous rendre visite. On en profite donc pour vous parler de ce fruit ! 

A l’origine ?  

Si vous allez au Japon en hiver et que vous logez chez l’habitant, il est fort probable que vous trouviez des mikans posées sur la table ! En effet, c’est le fruit de l’hiver par excellence, qui apporte vitamine C à tous. La mikan serait née du fruit du Tachibana il y a plus de 4 siècles.  Selon la légende, l’empereur aurait envoyé en Chine un émissaire afin de trouver un secret de longévité. Tajimamori, l’émissaire, serait revenu au Japon avec une branche de Tachibana. 

La mikan késako ?  

cueillette mikan
cueillette mikan

La mikan, aussi appelée mandarine Satsuma, est un agrume originaire du Japon. C’est une variété de mandarine douce et sucrée. Elles sont cultivées un peu partout dans l’archipel nippon mais la plus grande production se trouve dans la préfecture de Wakayama au sud d’Osaka. Wakayama est propice de par son climat et son relief à la production de ces fruits, reconnus nationalement comme les plus savoureux.

Les fruits sont cultivés en hauteur sur les flancs de montagne qui permettent de leur donner beaucoup de soleil et une bonne irrigation. La cueillette commence en automne et peut durer jusqu’en avril selon l’endroit où les fruits sont cueillis. Les mikan ont la particularité d’avoir une peau très fine facile à éplucher même pour les plus petits. Elles n’ont pas de pépins et sont extrêmement juteuses. Leur saveur douce et sucrée contraste avec l’acidité de certaines variétés d’agrumes. 

 

Le jus de mikan Umami ?  

058 - Jus de mikan 100% 180ml copie
058 – Jus de mikan 100% 180ml 

Les mikan utilisées pour faire ce jus sont cultivées dans la région de Wakayama, région emblématique de la culture de ce fruit. Les fruits sont épluchés un à un de sorte qu’il ne reste que la fine peau qui retient la chair des fruits lors de la presse. Cette technique particulière permet d’obtenir un jus au goût franc, doux et onctueux, très peu acide et non amer comme si l’on mangeait le fruit lui-même. Le jus de mikan peut se déguster tel quel, dilué avec de l’eau ou en cocktail, mais vous pouvez aussi l’utiliser dans la confection de vos fonds de sauce ou en pâtisserie (gelées, mousses, glaces, etc.)

Nous, on vous conseille pour vos fêtes un poulet au jus de mikan 

Pour en savoir plus sur la mikan, regardez ce petit reportage fait par la NHK : Mikan trails to Oishii Tokyo. On y voit également notre producteur de jus ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *