Fêter Noël comme au Japon !

Mascotte KFC aux couleurs de Noël au Japon

Saviez-vous que Noël n’est pas une fête familiale au Japon ?

 

Comment Noël est arrivé dans l’archipel au Japon ? 

Noël a des origines religieuses qui étaient, pendant longtemps, étrangères aux japonais. Cette célébration a été introduite une première fois au Japon en 1565 par des missionnaires portuguais mais fut interdite dès 1612, en même temps que l’interdiction du christianisme dans l’archipel. 

C’est seulement 2 siècles plus tard que certaines traditions liées à la fête de Noël refirent leur apparition au Japon. La première fût le célèbre sapin de Noël, ou クリスマスツリー (kurisumasu tsurii) en japonais, en 1886. La chaîne de magasins haut de gamme “Meidi-Ya” décora son magasin de Ginza avec un sapin de Noël. Ce sapin de Noël avait été préparé pour les matelots étrangers, qui étaient nombreux à Yokohama mais c’était aussi l’occasion pour les Japonais de découvrir un nouvel aspect culturel occidental. Quelques années plus tard, au début du 20e siècle, la chaîne de pâtisseries japonais “Fujiya” commença à commercialiser un gâteau de Noël.

Petit à petit, d’autres traditions se sont implantées dans l’archipel, en commençant par le mythe du Père Noël ou サンタクロース (Santa Claus). Les magazines destinés aux enfants et aux jeunes femmes mettaient, déjà à cette époque, souvent l’accent sur des légendes autour de Noël mais aussi sur des idées de cadeaux et des recettes pour Noël. Ces traditions sont aujourd’hui toujours très appréciées au Japon et sont bien plus mises en avant que l’aspect religieux de cette célébration. 

 

Que font les Japonais à Noël ?

Illuminations de Noël à Tokyo
Pour Noël, le Japon brille de mille feux avec ses plus belles illuminations

La célébration de Noël au Japon est similaire à celle en Occident sur certains aspects. Les villes, les centres commerciaux et les magasins se parent de leurs plus belles décorations de Noël, les restaurants préparent un menu spécial Noël et bien sûr, beaucoup de gens reçoivent des cadeaux ! De plus, à l’instar des films de Noël que nous apprécions dès novembre, les séries télévisées et dessins animés diffusent souvent un épisode spécial Noël à cette période. Cependant, la célébration de Noël au Japon a certaines particularités propres à l’archipel.

 

Noël, une fête de couple.

En Occident, on associe la période des fêtes de fin d’année, et plus particulièrement Noël, à la famille. Au Japon, c’est le Nouvel An que l’on passe traditionnellement en famille. Noël est donc plutôt associé aux couples. C’est l’occasion de se retrouver pour admirer les décorations de Noël, s’offrir des cadeaux et bien sûr se retrouver autour d’un dîner ! Beaucoup de couples en profitent pour se rendre au restaurant mais d’autres privilégient un bon repas fait maison ! Si vous aimez cuisiner, c’est l’occasion d’essayer une de nos recettes disponibles sur www.umamiparis.com pour vous régaler avec de nouvelles saveurs !

 

Que mangent les Japonais à Noël ?

Tandis qu’en Occident la période de Noël est associée aux repas de famille qui prennent de nombreuses heures à préparer et dont la dinde est souvent un élément central, le repas typique de Noël au Japon est bien différent ! 

Au Japon, le plat de prédilection pour Noël est le poulet, rôti mais surtout frit. Cette tradition est née suite à une campagne de pub des années 1970 lancée par le géant américain du poulet frit : KFC. Il est très difficile de trouver de la dinde au Japon. Les japonais chrétiens qui célébraient Noël se sont donc tournés vers le poulet frit de KFC pour leur repas de Noël. En constatant cela, l’entreprise a décidé de lancer une vaste campagne marketing qui associait Noël à son poulet frit. C’est ainsi que manger du poulet frit est devenu une tradition de Noël au Japon.  Pendant la période des fêtes, son prix s’envole et il est même possible de réserver son poulet de Noël dès le mois de novembre pour être sûr d’en avoir le jour-J ! Dans les konbini, un type de supérettes japonaises, et les supermarchés, le poulet frit est également bien mis en avant.

gâteau à la fraise enrobé de crème et décoré pour Noël
Shortcake à la fraise pour Noël

Le dessert aussi est différent de ce à quoi nous sommes habitués en Occident. En effet, Noël rime avec bûche dans de nombreux pays mais au Japon, Noël rime avec shortcake à la fraise ! Un shortcake est un petit gâteau d’origine britannique qui accompagne souvent le thé. Il se reconnaît par sa couche de crème blanche et ses fraises, en tranches ou entières, qui le décorent. 

Comme le poulet frit, il est possible d’en commander un dans une pâtisserie ou d’en acheter en magasin !

En outre, même si les décorations de Noël sont accrochées dès le mois de novembre, elles disparaissent avant la fin du 25, ce qui est bien différent des pays Occidentaux où les décorations restent jusqu’au mois de janvier. 

 

Noël japonais chez Umami

Sans chambouler vos habitudes et vos traditions, vous pouvez ajouter une touche d’umami à votre célébration de Noël !

Noël donne à beaucoup l’occasion de manifester leur talent culinaire pour créer des recettes pleines de saveur ! Même si vous choisissez de cuisiner un plat traditionnel à base de dinde ou de jambon par exemple, Umami Paris vous propose une large variété de produits à intégrer pour surprendre vos convives cette année.

Il y a mille et une façons d’intégrer des produits japonais à des plats traditionnels. Vous pouvez par exemple utiliser du mirin pour apporter de la douceur et de la rondeur à des sauces ou casser l’amertume d’un plat. Remplacez le vinaigre de cidre par du vinaigre de riz et l’utiliser pour mariner des maquereaux.

Marinez vos viandes dans du miso ou du shiokoji liquide. Le miso est un ingrédient essentiel de la cuisine japonaise que nous vous proposons de découvrir dans cet article et grâce à sa composition qui comprend du koji, il permet d’attendrir les ingrédients tout en apportant de l’umami. Le shiokoji liquide est obtenu à partir de koji, de riz et d’eau et permet, dans une marinade, d’attendrir les chairs. Il s’utilise aussi pour faire des sauces.

Umami Paris vous propose aussi de nombreux condiments à intégrer à vos plats comme des sésames à saupoudrer ou du shichimi, un mélange d’épices originaire d’Osaka pour relever vos plats, parfait pour accompagner du poulet comme c’est le cas de nos ailes de poulet grillées au shichimi par exemple.

Vous pouvez aussi réaliser des préparations sucrées ! C’est justement la saison du yuzu et vous pouvez retrouver du yuzu frais, du jus de yuzu ou encore des écorces de yuzu confites sur notre site internet ! Intégrez cet agrume au goût rafraîchissant dans vos gâteaux, vos sorbets ou vos cocktails !

Le saké pétillant, un saké pensé à la manière d’un champagne à la japonaise, sera parfait pour l’ambiance festive des fêtes de fin d’année ! Le yuzushu se déguste tel quel, frais, pour accompagner vos desserts et fin de repas ou trinquer pour célébrer la nouvelle année qui commence !

boissons alcoolisées chez Umami
384 – Saké pétillant
374 – Yuzushu de Kochi
393 – Dogo gin artisanal

Avec notre catalogue de boissons alcoolisées qui ne cesse de s’élargir, découvrez parmi une large sélection de saké celui qui vous conviendra le mieux ! Nous vous proposons notamment un petit guide de dégustation du saké

A Noël, Umami Paris s’invite aussi sous votre sapin ! Gâtez vos proches avec des produits Umami, au format idéal à offrir. Offrez leur par exemple un assortiment de sésame torréfiés aromatisés, des assortiments de thé, du thé fumé ou encore un gin artisanal japonais, idéal pour les férus d’alcool.

 

offrez un noel plein de saveur avec ces accessoires
Barbecue de table rond et carré
Couteau de chef aiguisé à Sakai

Nous vous proposons aussi des ustensiles culinaires idéals à offrir à vos proches qui apprécient la cuisine ! Offrez par exemple un barbecue d’intérieur, disponible en différentes tailles, pour profiter d’un bon barbecue sans avoir de jardin ou à n’importe quelle période de l’année. Nos couteaux de cuisine japonais font également de très bons cadeaux pour les chefs cuisiniers aspirants ! Nous vous proposons une large gamme de couteaux japonais de très grande qualité et aiguisés par Shunichi Tahara, maître affûteur de Sakai. Vous pourrez retrouver des couteaux dédiés à la coupe de sashimi comme le Yanagiba spécial sashimi, à la coupe de poisson comme c’est le cas du Deba, des couteaux de chef Gyuto ou encore des couteaux multi-usage tels que le Kiritsuke

 

Même si Noël au Japon est quelque peu différent de la célébration de Noël en France et en Occident, vous pouvez ajouter une petite touche Umami à cette période festive !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.