Festival Otaue, la fête consacrée au riz !

AAAchronique

Saviez-vous que le Festival Otaue est une cérémonie en l’honneur du riz?

Pour des récoltes abondantes il faut prier et chanter ! Ce festival, aujourd’hui a pur but de faire revivre les anciennes coutumes, Umami remonte le temps pour éclaircir cet évènement…

Festival Otaoue : Une coutume qui fait revivre le passé


Le mode de vie japonais est très lié à la culture du riz. Traditionnellement, le repiquage dans les rizières se fait en plantant des jeunes plants de riz. Ces derniers ont été semés et cultivés en pépinières, dénommé taue. Bien que de nombreux événements se déroulent à cette occasion dans tout le pays, le festival du sanctuaire Sumiyoshi Taisha se distingue par son rituel strictement respectueux des pratiques anciennes et ses grandes cérémonies.

Le déroulement et les manifestations de cette tradition


Dans un premier temps, les rizières sont labourées par des bœufs, spectacle peu commun observé dans les grandes villes contemporaines. Ce festival livre des danses et des chants extraordinaires. Les danses sont réalisées pour augmenter la vitalité des grains de riz. En effet, autrefois, on croyait que des esprits puissants résidaient dans les plants de riz destinés à être replantés dans la Terre Mère. Autour des rizières où les femmes plantent les jeunes pousses en chantant, différentes sortes de représentations sont données les unes après les autres. On y voit notamment une danse effectuée par des femmes portant des kasa (des chapeaux en paille nattée) ornés de fleurs, ou un défilé de guerriers samurai.

Le spectacle le plus entraînant est celui de la danse Sumiyoshi Odori, effectuée par 150 jeunes filles. Les prières des personnes participant au festival sont exaucées sous la forme de beaux épis de riz à l’automne, et dès que les récoltes ont été effectuées, des offrandes de riz sont faites à la divinité du sanctuaire en octobre. Enfin, le 23 novembre, une cérémonie a lieu pour exprimer la gratitude pour les récoltes généreuses.

Les riz d’Umami


Umami vous propose 2 types de riz , le riz Haenuki spécial sushi et le riz Tsuyahime. Le riz Henuki a une bonne élasticité et un moelleux incomparable. Ce riz obtient chaque année, depuis plus de 20 ans, la note la plus élevée dans le classement des riz japonais : «Toku A». Quand au riz Tshuyahime, les grains sont uniformes, très blancs et naturellement doux au goût. Ce riz a aussi obtenu la note la plus élevée dans le classement des riz japonais : «Toku A». En japonais «tsuya» signifie brillant et «hime» signifie princesse. Il a été nommé ainsi en raison du polissage minutieux qui lui donne son
éclat. Avec ces riz vous pouvez cuisiner autant des sushis/ makis.. que réaliser des recettes plus sophistiquées comme un riz au 4 saveurs ou un riz au légumes et furikaké !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *