Setsubun – La fête du lancé de haricots grillés !

setsubun, lance de haricots, japon, coutume, fete japonaise, ehomaki, riz, ma kimono, maki sushi cuisine japonaise umami

AAAchronique

Saviez-vous que les japonais lancent des haricots grillés par la fenêtre pour célébrer le printemps?

Le Setsubun est une fête traditionnelle japonaise célébrant l’avènement du printemps selon l’ancien calendrier lunaire. Cette événement est célébré le 3 février de chaque année et est également appelé la fête du lancer de haricots.

L’origine du Setsubun ?

A l’origine le mot setsubun désigne le jour antérieur à chaque saison et il existait donc 4 setsubun dans l’année précédent chaque saison. Néanmoins le passage de l’hiver au printemps ayant toujours été considéré comme un moment charnière de l’année, c’est le seul setsubun dont la célébration est restée. 

On situe l’arrivée de cette tradition à l’époque de Nara sous la forme d’une cérémonie d’exorcisme en provenance de la Chine appelée “tsuina”. A l’époque elle avait lieu le dernier jour de l’année lunaire. A partir du 15ème siècle,  on utilisait déjà les haricots blancs pour chasser les mauvais esprits et la cérémonie passa à la date actuelle du setsubun.  

Dans l’ancien calendrier lun-solaire la date du printemps était fixée à mi-chemin entre le solstice d’hiver et l’équinoxe de printemps situant ainsi le setsubun au 3 février actuel. Néanmoins 2021 déroge à la règle et pour la première fois depuis 124 an le setsubun tombe un 2 février !  

Comment se fête le Setsubun ?

Le rituel principal du Setsubun est le « mame-maki », ils ‘agit d’un geste symbolique qui consiste à lancer des haricots blancs (haricots blanc Shiro Azuki) porte bonheur grillés. Les haricots blancs sont lancés par les fenêtres des maisons tout en criant « Oni wa soto ! Fuku wa uchi ! », ce qui signifie « Dehors les démons ! Dedans le bonheur ! ».

L’objectif étant de faire fuir les malheurs représentés par les démons appelés « Oni » voulant envahir les maisons lors de la nouvelle année, et en contrepartie d’attirer la chance chez soi.

Setsubun-Fête-du-lancer-de-haricots-au-Japon-703x400
Lancé de haricots

L’événement du Setsubun est une fête qui s’organise également aux temples où des prêtres ainsi que des personnalités connues (acteurs, geishas, sumos) jettent des haricots et de l’argent sur la foule. Cette cérémonie est célébrée avec des chants et danses traditionnelles.

Les adultes ont aussi pour habitude d’acheter des masques de démons et de les porter afin que les enfants puissent leur jeter des haricots pour les faire fuir.

Capture d’écran 2016-01-27 à 15.46.36
Masques “Oni”

Enfin, après le rituel du « mame-maki », chacun doit manger le même nombre de haricots blancs que son âge plus un pour être en bonne santé lors de l’année qui vient. Umami à réalisé une recette à partir des haricots blancs, disponible sur le site internet !

L’Ehô-maki, deuxième rituel du Setsubun


eho maki tradition japon setsubun sushi japonais
eho maki tradition japon setsubun sushi japonais

L’Ehô-maki appelé aussi “marukaburizushi” (le maki mangé d’une triate” provient de la région d’Osaka et se serait démocratisé suite à sa commercialisation industrielle par la chaine de convenience store 7-Eleven. L’Eho est la direction annuelle synonyme de bonne fortune. La direction porte bonheur est déterminée par le signe du zodiaque de l’année et change donc chaque année.  Pour l’année 2021 il s’agit de l’année du boeuf et il faut manger en direction du sud-est !

L’Ehô-maki se déguste le soir même du Setsubun et il est consommé d’une traite et sans parler, tout en faisant un vœu. Le riz du Ehomaki symbolise la préservation des liens familiaux et la feuille d’algue qui enrobe le riz permet de s’entourer de bonheur.

L’Eho maki est comme son nom l’indique un maki. C’est à dire des aliments dont principalement du riz “enrobés” (“maku” en japonais”) dans une feuille d’algue noir. Très souvent on retrouve dans l’Eho maki du concombre, de l’oeuf, du tofu frit ou de la viande séché mais il existe désormais de nombreuses variétés que les japonais peuvent faire à la maison ou acheter directement au konbini ! 

Avec les produits Umami et notamment le riz haenuki et l’algue nori grillé vous pouvez réaliser un Eho-maki à la maison et vous attirer la bonne fortune ! Mettez-y ce qui vous fait envie comme des crevettes, à forte symbolique de chance, des crudités, etc. 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *