Sobacha, votre allié pour l’hiver

Sobacha Umami

Saviez-vous que soba veut dire sarrasin ?  On vous connait maintenant, on sait que vous êtes des experts niveau cuisine japonaise. Quand on vous dit soba, vous pensez de suite aux nouilles et vous avez raison ! Mais ce n’est pas le seul produit japonais à contenir du soba ! Surpris ? On vous explique ! 

Sobacha kézako ?  

En japonais soba signifie sarrasin. C’est un ingrédient qui donne son nom à de nombreux plats dans lequel on le retrouve, comme les désormais célèbres pâtes soba, ou bien encore le sobacha, sujet de cet article. Mais alors qu’est ce que le sobacha Sobacha vient de “soba”, sarrasin en japonais, et de “cha”, thé ou infusion. Ce sont des grains de sarrasin torréfiés que l’on fait infuser dans de l’eau bouillante quelques minutes ! En résulte une boisson douce aux notes toastées de noisettes. 

Les bienfaits ?  

  • Sans théine / caféine : Le sobacha n’est pas un thé à proprement parlé, mais plutôt une infusion de sarrasin. C’est pourquoi, il ne contient pas de théine ni de caféine. Très désaltérant, vous pouvez le déguster à tout moment de la journée que ce soit froid ou chaud ! Il est particulièrement conseillé le matin pour faciliter le drainage mais également lors d’un repas pour faciliter la satiété.
  • Sans gluten : Le sobacha n’est pas une céréale, mais une pseudo céréale, et elle ne contient donc naturellement pas de gluten. 
  • Riche en protéines : Le sarrasin du sobacha contient plus de 10% de son poids sec en protéines. C’est un bon substitu aux protéines animales pour les végétariens et végétaliens. 
  • Riche en antioxydants : Le sobacha contient plus d’antioxydants que les thés verts classiques et notamment des flavonoïdes qui permettent de renforcer le système cardiovasculaire et la circulation sanguine. 
  • Riche en fibres et minéraux : le sobacha est une bonne source de fibres et de minéraux tels que le zinc, le magnésium ou le calcium ainsi qu’en vitamine du groupe B. De quoi vous donner un coup de pouce en cas de fatigue ou de période de stress. Il agit également comme prébiotique sur le développement des bactéries nécessaires au bon fonctionnement de notre système digestif.

Le préparer ?  

Il suffit de mettre quelques grammes de sobacha à infuser dans une grande quantité d’eau bouillante comme vous l’auriez fait pour du thé pendant environ 5 minutes (vous pouvez utiliser une boule à thé par exemple). Une fois que la préparation est bien colorée vous pouvez retirer le sarrasin. Ne le jetez pas, il sera délicieux ajouté à votre salade par exemple ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *